L’association

Présentation :

      Tout d’abord « Manao-an » veut dire : « Bonjour » ou « Bienvenue » en malgache.

    Parce que Christine était révoltée de voir la misère des enfants malgaches, la difficulté de se soigner, même d’une maladie courante, comme l’hypertension, le diabète, la grippe …
Extrait de l’émission radio du 18/09/2006 à 11h03 : « Ils n’ont déjà pas l’argent pour nourrir leur famille, encore moins pour acheter des médicaments… Aussi, meurt-on couramment de la grippe là bas, ou d’une infection liée à la misère… », Ce fût diffusé d’abord dans notre région, ensuite retransmis dans toute la France. À chaque diffusion de ce témoignage, la famille recevait des appels demandant d’aider concrètement Madagascar. Christine a donc décidé de consacrer du temps et de l’énergie pour apporter son aide, et contribuer à faire changer les choses. La rencontre avec Sœur Marie-Annick, femme au grand cœur, dynamique, volontaire, qui s’occupe depuis 1971 du Centre St Vincent de Paul à Tanjombato, à 5 km de Tananarive, a permis de réaliser certains projets. L’action de ce centre est assez complète, puisqu’elle se situe à la fois au niveau :

- de la santé
– de la formation, l’éducation
– des actions sociales
–  de l’aide au développement
– de la lutte contre la malnutrition

    C’est ainsi que, rassurée l’efficacité de ce centre, Christine a décidé de l’aider et de créer l’association « Manao-an de Carbonne à Tanjombato », loi 1901, avec une équipe de copines, toutes bénévoles, et prêtes à s’investir également pour cette noble cause.

    L’intégralité du produit des ventes d’artisanat, de certains dons (autre que ceux destinés à l’enfant parrainé), et des évènements est intégralement reversé, au centime près, aux centres pour participer à l’achat de nourriture, de médicaments, d’envois de containers (pour faire face à tous les dons de fournitures scolaires, vêtements  peluches, matériel informatique, livres, produits d’hygiène, fauteuils roulants, … qu’il faut faire parvenir sur place), réparation de maisons (50€ / 1 maison) après des catastrophes naturelles, … et tout ceci en échange de factures envoyées par nos centres.

Les acteurs historiques :

Soeur Marie-Annick, infirmière à Madagascar depuis plus de quarante ans; elle s’occupe du centre de Tanjombato depuis plus de trente ans. Elle nous a soumis l’idée d’aider à la scolarisation des enfants. Grâce à ces connaissances sur place, nous avons pu concrètement avoir une vision globale de tous les problèmes auxquels elle était confrontée jour après jour.

Monsieur Fred Fezas, stewart de la compagnie d’Air France, nous a permis, et nous permet encore d’élargir nos relations au sein de sa société. Ceci nous a permis de créer une véritable chaîne de solidarité avec tous les membres d’équipage qu’il a su rallier à notre cause dans nos échanges entre Madagascar et la France.

Monsieur le maire de Carbonne, informé par les membres de l’association de sa création, a été immédiatement partie prenante du bien-fondé de cette initiative. Il nous a tout de suite donné son accord afin d’héberger le siège social de l’association à la mairie.

L’évolution : 

    Ce mouvement s’est développé. Cela a été possible grâce l’engagement et à la collaboration de tous les bénévoles, du bouche à oreille, des divers évènements effectués et du soutien inébranlable de tous ces membres.

    Tout au long de ces années, diverses actions ont été menées comme la mise en place de parrainages scolaires, la vente d’artisanat, l’envoi de fournitures et de dons, la recherche de solutions alternatives aux problèmes de malnutrition, …

    Nous avons également intégré de nouveaux centres à l’association. Deux sur Madagascar, et un sur Djibouti. Pour Djibouti, l’association ne s’occupe que de fournir une adresse d’hébergement en France. Nous n’envoyons aucun fonds, et nous ne faisons aucun parrainages sur Djibouti.

    Le bureau ne se compose plus exclusivement des copines de Christine, mais de membres souhaitant participer plus activement à la vie de l’association, de personnes s’étant rendu sur place, …

Ses valeurs :

    L’association est porteuse de beaucoup de valeurs : l’entraide, le dévouement, la recherche d’autonomie, la transparence,  …

L’entraide : nous aidons ce pays qui n’a pas la chance d’être aussi riche que le nôtre. Nous comptons sur le développement de l’éducation et de la santé. Ceci afin que les populations jeunes puissent progresser via l’éducation et la formation. Pour cela, nous aidons également les populations jeunes et moins jeunes en améliorant leurs conditions de vie.

Le dévouement : tous les actes accomplis au sein de l’association sont fais généreusement et sans contreparties financières. Les membres sont des gens de coeur qui veulent donner plus ou moins de leur temps afin d’effectuer un acte d’amour et de charité. Nous ne pouvons que les remercier pour leur participation au sein de cette aventure humaine.

La recherche d’autonomie : tous les parrainages ont pour vocation se terminer un jour afin qu’une autre personne dans le besoin puisse en profiter. Ces parrainages se terminent une fois que l’enfant a reçu une formation concrète et utile pour son futur.

La transparence : tous les membres sont régulièrement tenus au courant par courrier et par mail de l’évolution de l’association. Des bilans financiers et moraux sont régulièrement effectués, une fois par an, après l’assemblée générale où tous les membres sont conviés à participer et à donner leur avis. Ce site, nous l’espérons, donnera la possibilité d’avoir plus d’échanges, de rapprocher ses membres, d’apporter des témoignages, de montrer concrètement nos actions au jour le jour et ceux malgré les distances géographiques qui nous séparent.

Comment nous aider ?

    Vous voulez participer à cette aventure avant tout humaine ? Vous pouvez :

    – Vous informer sur notre site et nous posez des questions via le forum

    - Adhérer à l’association

    - Parrainer des enfants

    - Donner de votre temps ou/et faire des dons

    - Venir nous rencontrer lors des évènements

    - Suggérer vos idées

    - Contacter l’association