Fort-Dauphin

Nos actions à Fort-Dauphin sont l’éducation des enfants ainsi que la lutte contre la malnutrition.

En effet, Père Albano ne souhaite pas de parrainages, c’est trop dur à gérer pour lui, et il n’a pas la possibilité de mettre en place des parrainages. Sa première priorité est de nourrir les enfants, puis de les scolariserPère Albano

Un grand merci à lui, car il a construit l’école de toute pièce, avec d’anciens containers !

Nous avons un peu de mal à l’approvisionner; cette ville est assez mal desservie, d’où des coûts plus importants. La seule méthode que nous avons trouvés, est que Père Albano se réapprovisionne quand il va sur Tanjombato. De temps en temps, Soeur Noëline l’approvisionne également depuis Manakara.

Il a commencé son action il y a cinq ans avec cinquante enfants. La misère s’accroissant sur Fort-Dauphin, il en est à scolariser et nourrir cinq cent enfants.

L’éducation à Fort-Dauphin :

Maternelle : 46 enfants
Primaire : 454 enfants

La lutte contre la malnutrition :

Les enfants ont un repas par jour, le midi, dans la salle de classe.
Repas quotidiens : 500 enfants + 18 salariés (instituteurs et institutrices)
Besoins hebdomadaires : 375 kg de riz et quelques légumes

Logistique :

Envoi de vêtements, affaires scolaires, produits d’hygiène, jeux éducatifs, matériels paramédicaux.

Album photo :