Nos projets

La création du dispensaire sur Manakara :

    Il n’y a actuellement très peu d’établissements pouvant accueillir les malades dans cette ville. Nous avons deux élèves en formation, sur place à Antananarive et Fiananrantsoa, infirmier et sage femme qui ne demandent qu’à trouver une structure dans laquelle ils pourraient exercer leur activité.

    À ce jour, nous avons déjà la possibilité d’équiper en matériel ce dispensaire grâce aux dons de bénévoles. Il nous reste à trouver un local et obtenir toutes les autorisations administratives indispensables.

La création et développement de micro-entreprises :

Sur Tanjombato :

    Nous avons déjà participé grâce l’achat d’artisanat à la création et au développement d’ateliers de broderie, de marquetterie, de menuiserie, de fabrication d’articles en corne de zébu.

Sur Manakara :

     Nous avons déjà quelques femmes prises en charge par le centre Akany-Soa qui ont monté des micro-entreprises de vannerie (en rafia et sisal).

    Mais également, un de nos anciens élève en menuiserie, essaie de pérenniser sa nouvelle affaire sur Tanjombato.

    Nous souhaitons développer la création de ces activités dans nos centres; nous pensons que c’est une bonne méthode pour qu’ils soient indépendants et autonomes financièrement.Cela est également un moyen de nous approvisionner (en partie) en artisanat pour nos ventes en France.

    Il faut savoir que grâce à vous, et à leur volonté, quelques uns de nos anciens élèves devenus adultes ont donc réussi à monter leur propre affaire.